Objectif organisation & gestion temps

Certaine année, le mois de mai est particulièrement délicat en termes d’équilibre de vie personnelle et vie professionnelle. Cette année en est un exemple parfait puisque nous aurons 3 semaines de 4 jours. Et je ne vous parle même pas des vacances…

Comme le dit si bien la chanson « … zen, restons zen… » et pensons organisation gestion temps.

Quel que soit votre état d’esprit, c’est effectivement une belle occasion de changer quelques habitudes, qui pourra même vous voir opérer des changements radicaux comme faire place nette, faire du tri dans vos armoires (n’oubliez pas notre fabuleuse offre « crée ton style, détox ton dressing » en collaboration avec la talentueuse styliste à domicile Léa Le Fouest), dans votre ordinateur ou dans votre système d’organisation gestion temps. L’actualité s’en mêle avec le débat autour de la semaine des 4 jours en entreprise.

Revenons à notre sujet et imaginez une organisation gestion temps sereine au service de votre performance. Même si je vous propose de vous concentrer sur ce point, vous m’accorderez qu’un environnement maitrisé est source d’apaisement. Cerise sur le gâteau, vous pourrez revisiter votre décoration. Une pépite de dynamisme en cette douce de renouveau et de retour du soleil.

Etape numéro 1 : posons un cadre de réflexion.

Vous allez prendre une feuille blanche sur laquelle vous dessinerez 3 colonnes que vous titrerez : désirs, envies et besoins.

Nous avons des besoins qui expriment nos exigences qui sont la somme de nos envies et de nos désirs, ce dernier intégrant plus facilement la notion de rêve. Sans nous étendre dans une analyse spinozienne approfondies de nos envies et de nos désirs, je vous propose de nous en servir comme base pour nourrir nos réflexions, afin d’éclaircir nos idées et faciliter la mise en application des éléments. De façon plus rationnelle, pour nous permettre d’arriver au point d’équilibre entre sérénité et performances.

Pour ceux qui ne sont pas « branchés » philosophie, vous pouvez vous aider de la pyramide des besoins selon Maslow, qui se décomposent de la façon suivante :

  • Besoins primaires « avoir » : pour satisfaire vos besoins physiologiques (comme boire et manger de façon plus équilibrer) et vos besoins de sécurité : votre habitation, c’est votre cocon, votre refuge.
  • Besoins secondaires « être » : pour satisfaire vos besoins d’appartenance, d’estime et de réalisation.

Cette hiérarchisation vous permettra de faire plus clairement la différence entre vos besoins, qui peuvent comprendre vos contraintes ou obligations et vos envies, qui peuvent représenter des nouveaux objectifs à atteindre. Cela vous permettra d’identifier vos rêves, véritables moteurs de vos actions. Ainsi vous pourrez vous composez une organisation gestion temps centrée sur vos valeurs, en éliminant le superflu. Autrement dit, vous recentrez sur votre être et non la projection de votre être tronquée par le nombre de vos accumulations.

Ce processus appliqué aux rangements peut prendre forme grâce à ces questions :

  • Que m’apporte cet objet ou cette occupation réellement ?
  • Est-ce bon pour moi ?
  • Puis-je citer au minimum un point positif en rapport avec ce choix ? (Question à se poser uniquement si le doute s’insère dans votre esprit.)
  • Est-ce que cela peut représenter une forme de sacrifice ?
  • Quel coût ?
  • Est-ce supérieur ou inférieur aux bénéfices ?

Etape n°2 : Passons aux moyens, c’est-à-dire l’action !

Côté organisation gestion temps : Vous ouvrez vos agendas et vous analysez les composants selon les principes ci-dessus. N’oubliez pas de vous servir du tableau. Il vous permettra d’éliminer en vous rappelant le principe d’équilibre. Les principes : commencez par vos obligations connues : travail, enfants, engagements sportifs, associatifs. Est-ce que tout est déjà en état de débordement avancé ?

Vos solutions: redéfinir, reporter, déléguer ou éliminer.

Côté rangement : Vous ouvrez tous vos placards et faites l’état des lieux. Je vous propose de commencer par la cuisine, ventre de la maison, afin de pouvoir enfin de structurer le cadre idéal pour satisfaire vos besoins physiologiques primaires en mode équilibré. Poursuivons par votre dressing. Vous profiterez du prochain changement de saison pour faire un tri. Il parait que l’automne sera en avance cette année (pas de commentaires…). Votre collection été sera entièrement scannée (vêtements et accessoires). Concernant les éléments de votre garde-robe automne/ hiver, vous pourrez tout sortir est là encore sélectionner uniquement ce qui vous va sans aucune pitié pour les pièces moyennes. Vous le valez bien.

Vous enchainerez par la salle de bain pour opérer une sélection tout aussi drastique et impitoyable. Enfin vous terminerez par votre salon, qui devra peut-être intégré un nouvel espace bureau digne de ce nom.

N’oubliez pas votre matériel numérique. Vos téléphone déborde peut-être d’applications que vous n’utilisez pas finalement. Depuis quand n’avez-vous pas fait de tri dans votre ordinateur pour avoir des dossiers organisés et plus pertinents en relation avec vos besoins, enfin vos nouveaux besoins.

Etape numéro 3 : Souvenez-vous !

Un agenda maîtrisé et une vie plus rangée, plus ordonnée est source de mieux être (j’ai des arguments pour vous convaincre, car j’en ai même fait une conférence !)

  • Un esprit libéré et apaisé.

En se remettant au cœur du processus, vous avez pris le temps d’écouter vos besoins. Ce qui a permis de remettre vos idées au clair. Ainsi vos choix, lors de l’étape du tri sont facilité, à la limite de la formalité. Faire le tri chez soi permet de faire le tri en soi.

  • Un environnement allégé, à votre image et uniquement source de plaisirs, parce que vous avez repris le contrôle. Vous avez choisi librement et en conscience. Oubliez le  stress visuel oppressant occasionné par votre masse de possession, surabondance de formes et de couleurs.
  • Une énergie retrouvée qui stimulera vos envies d’entreprendre. Chaque chose à sa place, une place pour chaque chose, ce qui permet de se consacrer à d’autres activités plus stimulantes. Le rangement est le pilier de votre productivité et votre créativité, n’en déplaise aux bordéliques…
  • Un bonheur retrouvé.

Libéré du superflu, vous retrouvez des relations détendues avec les autres et vous renouez avec le plaisir de recevoir, de partager. Votre taux de stress diminuera. Vous dormirez mieux puisque vous serez apaisé et serein.

Une étude scientifique, menée à l’université St Lawrence de New York (USA), a récemment conclut que dormir dans une chambre en désordre perturbe le sommeil ou la qualité d’endormissement et peut augmenter le stress, voir les troubles psychiques dans les cas les plus graves.

Pour conclure, je vous propose de ne pas repousser pas à demain puisque en cette belle journée de 1er mai, fête du travail. Vous pouvez prendre le temps de la réflexion pour être plus serein. La gestion de son organisation et son temps, c’est un rangement comme les autres. Besoin d’un accompagnement organisation et gestion temps ? Prenons rendez-vous, c’est encore plus simple.

Partagez

Plus d'articles

Succombez à vos envie de rangements. C’est le printemps !

Ranger son espace physique, provoque des sensations. Et quelles sensations. La Paix ! Une divine sensation de paix intérieure.
Une finalité hautement philosophique ! En effet, l’ordre extérieur apporté par le rangement peut provoquer en vous une plus grande paix intérieure. 
Le rangement est incontestablement une source d’apaisement et de bien-être. En effet ranger, c’est dominer son environnement. Ranger, c’est mettre, c’est remettre de l’ordre !
Ordonner, agencer pour mettre fin au chaos du monde!
La voilà la finalité hautement philosophique … Plus simplement, disons que ranger, c’est bon pour le moral !

J’aime pas ranger! Cela ne sert à rien…

Le rangement, c’est comme une célèbre chanson de Claude François : « Ca s’en va et ça revient ». C’est génial ! C’est synonyme de vie. Alors pourquoi est ce que l’idée de devoir ranger fait ronchonner ? Pourquoi est ce que le désordre revient ? Pourquoi est ce ranger n’est pas facile ?
Un article volontairement taquin pour décomplexer le rangement et répondre à ces questions sans concessions.

Vous faire réagir pour agir et désencombrer. Hauts les coeurs ! 1 2 3 Ranger.

Comment diminuer la pression ?

La pression dès le début de l’année, un résultat qui peut être contre-productif pour atteindre ses objectifs, ne croyez-vous pas ? Et oui, un trop grand nombre d’injonctions risquent d’entamer rapidement le capital motivation, même des meilleures volontés.
• Entre les bonnes résolutions,
• le dry juanary,
• le blue Monday (le 3ème lundi du mois, qui est soi-disant le jour le plus déprimant de l’année, l’actualité.
Stop ! C’est beaucoup trop et cela empêche de prendre le temps de faire le point et de se recentrer sur ses besoins, ses vrais besoins.

Connaissez-vous les nuances de la mécanique des bonnes résolutions ?

Une maison rangée. Une organisation parfaite des fêtes de fin d’année. Un rêve ? Une réalité !

Tout commence par les vacances de nos chers enfants. Les plus jeunes vont être bien excités et les grands reviennent avec leur montagne de linges sales.

Dimanche, ce sera le réveillon de Noël avec son cortège de préparatifs et de finalisations en tout genre avant de recevoir la famille.

Vous devez ranger, organiser, penser et surtout penser à tout. Les réseaux sociaux regorgent de vidéos se moquant allégrement du sujet en mode « Gremlins » pour les mamans. A juste titre, puisque vous devez gérer au mieux l’intégralité des paramètres matériels et relationnels. Et oui, nous le savons tous, les réceptions de famille ne sont pas  toujours synonymes de paix et de sérénité. Triste réalité, les vacances de Noël ne sont pas du tout reposantes.

D’autant que nous aurons à peine le temps de souffler que nous devrons enchainer par le réveillon du nouvel an qui se doit d’être festif et pailleté. Vous avez pensé aux cotillons, un réveillon sans cotillons c’est comme un sapin sans guirlandes. L’indigestion vous guette ? Faisons le point.

Contactez-nous