C’est la rentrée, place au changement !

C’est la Rentrée ! Le temps idéal pour concrétiser nos envies de changements. Envie de changer de décoration ou carrément de lieu de vie, de changer de travail, de changer certaines habitudes alimentaires, de changer sa gestion temps pour ne plus procrastiner, pour ne plus être en retard ou avoir enfin le temps de prendre le temps. Cerise sur le gâteau, de trouver une activité pour soi et rien qu’à soi. Le bonheur peut passer par une carte à la bibliothèque de votre quartier ou enfin commencer à prendre des cours de … (à vous de compléter).

Fermons les yeux et prenons le temps de réfléchir à la genèse de cette envie.

Le saviez-vous ? Nos envies de changement trouvent leurs origines dans de multiples sources qui peuvent devenir de vrais océans qui vous emportent. Mais tout commence par un élément du quotidien qui fait jaillir et laisse place à l’action.

Néanmoins faites attention à bien évaluer la justesse du changement désiré, ainsi que les conséquences. Il ne s’agit pas de faire n’importe quoi !

Prenons un exemple très simple, les challenges lancés lors des échanges de vœux dans une soirée le 31 décembre. Ils sont souvent spontané. Résultat, ils capotent avant même d’avoir commencé ou si peu. A la longue, cela peut finir par être mal vécu.

Je change, c’est décidé.

Cette envie de changement signifie quoi ? Elle traduit le désir d’évoluer, encore plus important VOTRE désir d’évoluer. Faisons en sorte que votre intention se transforme en action en validant ces quelques prochaines étapes. Chiche ?

Etape n°1 – L’analyse

Si cela commence par un ras le bol. Cela fait des années qu’une situation vous freine, que des éléments vous encombrent. Avant de penser changement, envisagez un simple ajustement. De temps en temps, un simple réglage fait disparaître une gêne.

Une remise en question personnelle, accompagnée par un professionnel peut vous garantir la réussite de votre changement. Méfiez-vous des faux semblant : est-ce que l’herbe est vraiment plus verte ailleurs ?

Prenons l’exemple d’un souhait d’une meilleure alimentation. Prenez conseil auprès d’une nutritionniste. C’est plus fiable qu’un régime pioché dans un magazine ou des autres programmes miraculeux.

Vous avez vraiment envie de changer. Vous avez évalué et trié les objectifs non viables. Prenez la décision d’agir. N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel dans le domaine concerné, pour mettre toutes les garanties de vote côté

Etape n°2 – l’organisation et la planification

Comme tout sportif avant une grande compétition, cela demande un minimum de préparation. Alors passons à l’inventaire de vos besoins.

Prenons deux exemples de situations différentes :

  1. Je veux désencombrer mon dressing et vous allez profiter du changement de saison prochain (décidément tout change !)

Vous réfléchissez à votre objectif de style.

Vous avez évalué les catégories principales (travail, homewear/ sport. Les 3 éléments de base).

Préparez-vous en enfilant une tenue confortable pour vous faciliter d’éventuellement essayage.

Rassemblez tout, sans oublier les accessoires et c’est parti pour le tri.

Résultat en 3 parties : A garder/ à vendre/ à donner

Ces 3 parties peuvent comprendre une sous-partie comme à recoudre/ à réparer ou à rendre aux vrais propriétaires.

Puis ce sera l’étape rangement ou reconfiguration sur mesure avec un professionnel du design d’intérieur pour avoir le dressing de ses rêves. Opération qui sera facilitée en ayant fait une sorte d’inventaire des éléments et donc réfléchis à la meilleure façon de les ranger.

Comme dans votre boutique préférée ou c’est tellement bien présentée que vous craquez systématiquement. C’est à ce résultat qu’une vraie coach en rangement arrive. Vous faire rêver à partir de ce que vous avez.

  • Vous voulez être un as de la gestion temps qui ne craint aucun imprévu. Une vie sans imprévu serait tellement ennuyeuse, puisqu’elle serait sans surprise.

Vous allez commencer par noter vos contraintes incontournables comme le dodo, les repas, le sport, le boulot et les autres horaires à caractère obligatoire.

Puis vous allez réfléchir à vos objectifs. Vous souhaitez surtout arrêter de subir le stress du retard, de procrastiner ou intégrer une nouveauté.

Dites vous que vous devrez peut-être faire des choix. Cela fait partie intégrante du mécanisme inhérent au changement.

Après vous apprendrez les bases de la priorisation, l’art de la délégation (ben oui, pourquoi continuer à faire tout !), puis de la structuration de la base de votre nouvelle organisation.

Le plus simple, contactez-moi pour que je vous présente mon atelier gestion temps.

Etape N°3 – Action

Maintenant que tout est préparé, il ne reste plus qu’à passer à l’action. Ma recommandation petit à petit, l’oiseau fait son nid. Même si certains changements demandent un coup dans la masse.

Ceux qui me connaisse savent que j’apprécie et utilise souvent la fable de Jean de La Fontaine « Le lièvre et la tortue ».

Pourquoi ? La tortue part tranquillement et sereinement pour arriver en vainqueur. Alors que le lièvre, qui avait toutes compétences pour gagner, à procrastiner et même en accélérant beaucoup, il a perdu.

Conclusion, bien se connaître, connaître ses qualités et ses ressources permettent de minimiser les facteurs risques. Vous maitrisez la situation.

Cette étape N°3 a un ennemi : la peur de l’inconnue. N’hésitez pas à la dépasser, trop de personnes nient leur désir de changement par peur de l’inconnu, même si leur position est inconfortable et qu’ils sont les premiers à le dire.

Dans ce cas, interrogez-vous sans concession en vous posant cette question : qu’est ce qui compte le plus pour moi, aujourd’hui ? D’où l’importance de se confronter au principe de réalité présenté en étape N°1.

En conclusion, je vous dirai écoutez-vous. Ecoutez votre envie, votre besoin. Evaluez la faisabilité de votre changement en tenant compte de vos ressources. Dites-vous que le changement, c’est la vie. C’est révéler ses talents.

Imaginez-vous dans un monde qui ne change jamais. Ce serait d’un ennui prodigieux. Une dernière chose, peu importe la vitesse à laquelle vous opérez ce changement. L’essentiel est d’avancer. Le sage chinois Lao Tseu disait « Un voyage de 1000 kilomètres commence toujours par un premier pas ».

Partagez

Plus d'articles

Succombez à vos envie de rangements. C’est le printemps !

Ranger son espace physique, provoque des sensations. Et quelles sensations. La Paix ! Une divine sensation de paix intérieure.
Une finalité hautement philosophique ! En effet, l’ordre extérieur apporté par le rangement peut provoquer en vous une plus grande paix intérieure. 
Le rangement est incontestablement une source d’apaisement et de bien-être. En effet ranger, c’est dominer son environnement. Ranger, c’est mettre, c’est remettre de l’ordre !
Ordonner, agencer pour mettre fin au chaos du monde!
La voilà la finalité hautement philosophique … Plus simplement, disons que ranger, c’est bon pour le moral !

J’aime pas ranger! Cela ne sert à rien…

Le rangement, c’est comme une célèbre chanson de Claude François : « Ca s’en va et ça revient ». C’est génial ! C’est synonyme de vie. Alors pourquoi est ce que l’idée de devoir ranger fait ronchonner ? Pourquoi est ce que le désordre revient ? Pourquoi est ce ranger n’est pas facile ?
Un article volontairement taquin pour décomplexer le rangement et répondre à ces questions sans concessions.

Vous faire réagir pour agir et désencombrer. Hauts les coeurs ! 1 2 3 Ranger.

Comment diminuer la pression ?

La pression dès le début de l’année, un résultat qui peut être contre-productif pour atteindre ses objectifs, ne croyez-vous pas ? Et oui, un trop grand nombre d’injonctions risquent d’entamer rapidement le capital motivation, même des meilleures volontés.
• Entre les bonnes résolutions,
• le dry juanary,
• le blue Monday (le 3ème lundi du mois, qui est soi-disant le jour le plus déprimant de l’année, l’actualité.
Stop ! C’est beaucoup trop et cela empêche de prendre le temps de faire le point et de se recentrer sur ses besoins, ses vrais besoins.

Connaissez-vous les nuances de la mécanique des bonnes résolutions ?

Une maison rangée. Une organisation parfaite des fêtes de fin d’année. Un rêve ? Une réalité !

Tout commence par les vacances de nos chers enfants. Les plus jeunes vont être bien excités et les grands reviennent avec leur montagne de linges sales.

Dimanche, ce sera le réveillon de Noël avec son cortège de préparatifs et de finalisations en tout genre avant de recevoir la famille.

Vous devez ranger, organiser, penser et surtout penser à tout. Les réseaux sociaux regorgent de vidéos se moquant allégrement du sujet en mode « Gremlins » pour les mamans. A juste titre, puisque vous devez gérer au mieux l’intégralité des paramètres matériels et relationnels. Et oui, nous le savons tous, les réceptions de famille ne sont pas  toujours synonymes de paix et de sérénité. Triste réalité, les vacances de Noël ne sont pas du tout reposantes.

D’autant que nous aurons à peine le temps de souffler que nous devrons enchainer par le réveillon du nouvel an qui se doit d’être festif et pailleté. Vous avez pensé aux cotillons, un réveillon sans cotillons c’est comme un sapin sans guirlandes. L’indigestion vous guette ? Faisons le point.

Contactez-nous