Les multiples facettes du marché de la seconde main

Vous connaissez ou utilisez, peut-être, l’une de ces plateformes, pour vendre ou acheter : Vinted, Leboncoin, Vestiaire collective … ? Si votre réponse est non. Vous ne faites pas parti des 91% des français qui ont acheté un produit de seconde main récemment.

Dans cet article, rédigé à quatre mains, nous vous décryptons le marché de la seconde  main pour tout comprendre ainsi que notre vision et notre volonté à travers nos domaines d’expertises de participer à la construction du monde de demain. Nos présentations à la fin de l’article. Le sujet avant tout !

Le marché de la seconde main, une affaire de prise de conscience commune

La seconde main bouleverse le rapport de forces dans tous les secteurs et va d’ailleurs bien au-delà du secteur de la mode. Le marché de l’occasion, plus qu’une tendance, c’est une révolution !

Tout commence par une prise de conscience écologique des consommateurs, accentuée depuis la récente crise sanitaire. Des constats chiffrés effrayants :

– 15 millions de vêtements par semaine sont donnés dans les conteneurs textiles

– 15 millions de dons  finissent dans des décharges à ciel ouvert.

– 40 objets non utilisés. Moyenne des objets que les Français déclarent posséder et qui dorment au fond des placards.

Ce qui éveille la conscience en tant que consommateurs.

Nous pouvons agir et apprendre à soigner nos vêtements, à consommer moins mais mieux, à choisir de ne pas ne pas jeter et redonner une seconde vie aux objets.

Nous avons tous un rôle à jouer pour empêcher le Ghana et d’autres pays de devenir des déchetteries à ciel ouvert.

Nous avons tous la possibilité de lutter contre le gaspillage grâce au développement de l’économie circulaire. Une formidable occasion de nous libérer en nous permettant de faire du tri dans nos armoires, pour limiter le gaspillage, tout en réalisant des économies. Tout en continuant à se faire plaisir.

Pourquoi résister à cette perspective de se faire du bien individuellement et collectivement ?

Nous avons le luxe du choix.

De nombreux nouveaux acteurs sur le marché de la seconde main nous facilite ce changement tout aussi varié que notre style, donc de nos besoins.

Leur offre et leur modèle sont à suivre.

Une offre digitale essentiellement, mais aussi physique, avec des évenements éphémères dans des boutiques vécues comme des espaces partagés. Un sens de la communauté pour être plus écologique. Comme chez Maco Paris.

SAISISSONS L’INSTANT, CEDEZ A VOTRE ENVIE DE TRI

Vous avez le choix d’accéder à une offre marché de la seconde main suffisamment diversifiée pour trouver le format qui vous convient selon la source de votre encombrement : vêtements, accessoires, meubles, voitures, outillages…

Ce qui représente une formidable opportunité stimulante pour vous lancer dans le tri de votre dressing, par exemple, surtout lorsque l’on sait que nous n’utilisons que 30% de nos possessions.

Alors pourquoi s’encombrer ? En effet, l’excès n’impacte pas uniquement notre espace personnel, il impacte aussi notre conscience.

Faire du tri, c’est se libérer physiquement, mais c’est aussi se libérer intellectuellement. RangerCfacile, plus qu’une marque, un état d’esprit.

Nous savons que l’industrie du textile occupe la seconde place des industries les plus polluantes, juste derrière l’industrie du pétrole.

Les prises de conscience de l’impact de nos modes de consommation néfastes occasionnent beaucoup de culpabilité après avoir cédé à de multiples achats impulsifs et compulsifs, sans parler de la note qui peut être sérieusement dommageable pour l’équilibre de notre budget en ces temps de crise.

Décider de consommer moins, mais de meilleur qualité comporte deux bénéfices.

Nos choix seront plus réfléchis. Nous prendrons soin de notre environnement au sens strict et sens large :

– au sens strict par un dressing constitué au service de votre style et de votre image.

– au sens large par une consommation de produits plus écoresponsable dans leurs démarches.

Les sirènes de la consommation ne chanteront plus en vous berçant d’illusions qu’avoir serait la clé de votre bonheur.

Donnons du sens aujourd’hui pour guider nos choix de demain

En commençant par choisir, ouvrir nos dressings et trier, afin de sélectionner les bons instruments de notre style.

Vous ne savez pas comment faire ? Vous avez besoin d’être accompagné dans vos choix ? RangerCfacile est là pour vous accompagner. Plus qu’une marque, c’est un état d’esprit nouveau à adopter. Changez pour une vie pleine de légèreté.

Après le tri ?

Pensez MACO PARIS – UNE SOLUTION CLE EN MAIN

Pour répondre à la baisse du pouvoir d’achat, aux faibles ressources de matières premières et l’impact écologie de la fast fashion et de la surconsommation, la seconde main apparait comme une évidence. Elle ne produit pas, elle poursuit.

Le marché de la seconde main est vertueux en intégrant le modèle de l’économie circulaire.

Il a pour mission d’offrir une alternative à la surconsommation et à la Fast-Fashion en proposant une nouvelle approche de la mode de seconde main.

Par le choix de pièces de qualité, ce qui est primordial.

La mode est aussi éphémère qu’éternelle. Elle puise sa force dans le sens du cycle, au rythme des saisons, éternel renouvellement.

Fermez les yeux et imaginez-vous votre dressing composé par des intemporels, uniquement des pièces de qualité sélectionnées pour être portées tous les jours. Un style bien à vous, unique. Une vie simplifiée, avec un style affirmé.

Ce qui achèvera de convaincre les derniers consommateurs réfractaires à ce nouveau mode de consommation.

La seconde main est un premier geste pour une consommation responsable qui doit être associé à une démarche de sobriété. Change your mind ! Pensez « Coup d’usage plutôt que coup d’achat ». Moins mais mieux.

Maco Paris est une jeune entreprise née en janvier 2022. C’est plus qu’une solution pour acheter et revendre ses vêtements de seconde main de qualité sur un site-e-commerce dédié.

Maco Paris, c’est une vraie histoire de transmission.

Maco, c’est la combinaison des prénoms de Coralie, sa fondatrice et celui de sa grand-mère, Marcelle.

Le projet est né d’une expérience, acquise dans le monde de la mode, et d’une volonté de faire évoluer l’industrie de la mode, mais aussi de répondre à un besoin besoin personnel et tellement classique pour chacun de nous. Celui de créer son vestiaire idéal : « 
Pendant des années j’ai acheté des vêtements en suivant scrupuleusement les tendances.
Consciente des enjeux environnementaux, je voulais consommer mieux. ».

Une offre clé en main personnalisable qui a la volonté d’agir sur la façon de limiter son impact écologique et d’aller encore plus loin dans le processus.

 
Un marché de la seconde main qui ne manque pas d’atouts grâce à des experts investis. Laissez-vous tentez. Laissez-vous guider. Vous agissez pour vous et la planète.

Partagez

Plus d'articles

Succombez à vos envie de rangements. C’est le printemps !

Ranger son espace physique, provoque des sensations. Et quelles sensations. La Paix ! Une divine sensation de paix intérieure.
Une finalité hautement philosophique ! En effet, l’ordre extérieur apporté par le rangement peut provoquer en vous une plus grande paix intérieure. 
Le rangement est incontestablement une source d’apaisement et de bien-être. En effet ranger, c’est dominer son environnement. Ranger, c’est mettre, c’est remettre de l’ordre !
Ordonner, agencer pour mettre fin au chaos du monde!
La voilà la finalité hautement philosophique … Plus simplement, disons que ranger, c’est bon pour le moral !

J’aime pas ranger! Cela ne sert à rien…

Le rangement, c’est comme une célèbre chanson de Claude François : « Ca s’en va et ça revient ». C’est génial ! C’est synonyme de vie. Alors pourquoi est ce que l’idée de devoir ranger fait ronchonner ? Pourquoi est ce que le désordre revient ? Pourquoi est ce ranger n’est pas facile ?
Un article volontairement taquin pour décomplexer le rangement et répondre à ces questions sans concessions.

Vous faire réagir pour agir et désencombrer. Hauts les coeurs ! 1 2 3 Ranger.

Comment diminuer la pression ?

La pression dès le début de l’année, un résultat qui peut être contre-productif pour atteindre ses objectifs, ne croyez-vous pas ? Et oui, un trop grand nombre d’injonctions risquent d’entamer rapidement le capital motivation, même des meilleures volontés.
• Entre les bonnes résolutions,
• le dry juanary,
• le blue Monday (le 3ème lundi du mois, qui est soi-disant le jour le plus déprimant de l’année, l’actualité.
Stop ! C’est beaucoup trop et cela empêche de prendre le temps de faire le point et de se recentrer sur ses besoins, ses vrais besoins.

Connaissez-vous les nuances de la mécanique des bonnes résolutions ?

Une maison rangée. Une organisation parfaite des fêtes de fin d’année. Un rêve ? Une réalité !

Tout commence par les vacances de nos chers enfants. Les plus jeunes vont être bien excités et les grands reviennent avec leur montagne de linges sales.

Dimanche, ce sera le réveillon de Noël avec son cortège de préparatifs et de finalisations en tout genre avant de recevoir la famille.

Vous devez ranger, organiser, penser et surtout penser à tout. Les réseaux sociaux regorgent de vidéos se moquant allégrement du sujet en mode « Gremlins » pour les mamans. A juste titre, puisque vous devez gérer au mieux l’intégralité des paramètres matériels et relationnels. Et oui, nous le savons tous, les réceptions de famille ne sont pas  toujours synonymes de paix et de sérénité. Triste réalité, les vacances de Noël ne sont pas du tout reposantes.

D’autant que nous aurons à peine le temps de souffler que nous devrons enchainer par le réveillon du nouvel an qui se doit d’être festif et pailleté. Vous avez pensé aux cotillons, un réveillon sans cotillons c’est comme un sapin sans guirlandes. L’indigestion vous guette ? Faisons le point.

Contactez-nous